OPEN PAYMENT et NFC MOBILE : Quelle solution choisir pour améliorer l’accès aux mobilités ?

17 février 2022

L’open payment, qui permet d’accéder et de payer les transports avec une carte bancaire, se développe progressivement. Lancé à Londres en 2014, aujourd’hui proposé dans 15 réseaux en France, il permet un accès simplifié pour les voyageurs notamment occasionnels.

En parallèle, plus de 300 réseaux dans le monde et déjà 9 réseaux majeurs en France ont développé des services NFC mobiles compatibles avec leurs cartes de transport comme celles s’appuyant sur le standard ouvert Calypso. Ces services permettent d’émuler une carte de transport sur smartphone, mais aussi de lire ou charger les titres présents sur des cartes physiques depuis un smartphone. On oppose parfois ces deux services. Pourtant l’analyse montre plutôt une complémentarité au service de clientèles et d’usages différents.

L’open payment : un service pour les voyageurs très occasionnels

 Le principal avantage de l’Open Payment, c’est de permettre l’accès aux transports sans nécessiter de choix ni d’achat de titres. Les voyageurs très occasionnels ou touristes peuvent donc payer directement leur trajet, au plein tarif du titre unitaire, parfois assorti d’un plafond tarifaire à la journée ou à la semaine. Des métropoles comme Londres, New York ou Singapour accueillant des millions de voyageurs internationaux ont fait ce choix d’ajouter les solutions NFC paiement en complément de leurs solutions NFC transport, dans le cadre d’investissements massifs pour la mise aux normes paiement des valideurs existants ou le remplacement complet de leur billettique.

A l’inverse, l’absence de sélection de titres rend l’open payment inadapté à l’ensemble des tarifs réduits, abonnements pour clients fréquents, réductions catégorielles (jeunes, senior,) qui caractérisent les offres tarifaires de transport public. L’open payment ne permettra donc pas aux opérateurs et AOM d’améliorer le service pour les voyageurs les plus fidèles.

L’open payment sur smartphone, un service maîtrisé par les GAFA

Pour que l’open payment puisse être transposé sur smartphone avec des services mobiles comme Google Pay,  Samsung Pay ou Apple Pay, il est nécessaire que la banque émettrice dispose d’un accord avec le constructeur. Si la quasi-totalité des banques françaises a passé des accords avec Apple Pay, c’est encore loin d’être le cas sur Android. Comme le paiement sans contact, l’open payment reste un service peu digital, les voyageurs validant encore majoritairement avec leur carte de paiement physique.

Sur smartphone, l’open payment n’est pas intégré dans les appli de mobilité ou MaaS : les AOM ou exploitants n’ont donc pas la maitrise directe de ce service. Cela s’est vérifié depuis 2020, quand Google a rapproché sa solution de paiement Google Pay et se cartographie Google Maps, distribuant ainsi les titres de près de 80 réseaux Open Payment dans le monde depuis Google Maps sans qu’il lui soit nécessaire de passer le moindre accord avec les acteurs de la mobilité.

Les services NFC sur Mobile,  pour tous les voyageurs, au service des AOM

Deux principaux services NFC Mobile ont été développés pour le transport.  L’émulation d’une carte transport dans un smartphone permet une expérience 100% digitale de l’achat à la validation avec un smartphone. La lecture et de rechargement instantané d’une carte de transport physique transforme le smartphone en assistant personnel d’achat.

Ces solutions sont intégrables dans les applis existantes d’information voyageurs, et permettent ainsi aux AOM et opérateurs de conserver une relation directe avec les voyageurs ayant créé un compte client. Le développement des solutions MaaS, de l’interopérabilité, et de solutions ABT de post-paiement va de pair avec ce compte client.

L’open payment permet par construction une forme d’ABT (prélèvement en fin de journée ou de semaine sur la base de l’utilisation) la carte bancaire servant d’identifiant. Les solutions NFC Mobile permettent d’émuler simultanément des titres prépayées et des tokens ABT sécurisés, qui ouvrent le développement de nouvelles offres de mobilité répondant à l’évolution des usages des voyageurs.

Quels déploiements en France de ces différents services ?

En Février 2022, 9 réseaux intègrent le NFC Mobile dans leurs applis, il s’agit de grands réseaux qui représentent plus de 5 milliards de voyages annuels, soit 73% des déplacements urbains en France. Les contraintes techniques de compatibilité de certains smartphones seront prochainement toutes levées, accélérant le déploiement de ces services sur de nombreux autres réseaux urbains, régionaux, ou longue distance. L’ouverture fin 2021 de services NFC Mobile par Vélib, premier réseau mondial de vélos libre-service confirme aussi leur pertinence pour les nouvelles mobilités et le MaaS.

Les 15 réseaux qui acceptent l’Open Payment ne réunissent encore que 300 millions de trajets annuels soit 4% des déplacements en France. Ce chiffre encore faible explique leur déploiement sur des réseaux de taille moyenne en raison de la complexité et du coût des projets pour les grands réseaux. Cette part va elle aussi rapidement augmenter avec les lancements prévus de solutions open payment dans des réseaux majeurs comme Bordeaux ou Lyon.

 

Déploiements de solutions NFC mobile et Open Payment en France au 01.02.2022 – la taille est proportionnelle au nombre de voyageurs annuels des réseaux – Source Wizway

Il est désormais probable que les réseaux français suivront une trajectoire déjà constatée en Asie et en Amérique du Nord : le déploiement simultané de services NFC transport sur smartphone et de l’open payment. Rennes en est le précurseur en France: depuis 11.2021, STAR est le premier réseau à proposer à la fois l’open payment et la e-recharge de Korrigo depuis un smartphone.

L’Open Payment et le NFC mobile sont deux solutions complémentaires, proposant toutes deux l’expérience unique du sans contact, mais pour des clientèles et des usages différents. L’Open payment permet de toucher une clientèle occasionnelle en lui simplifiant l’achat, sans téléchargement d’appli. Les solutions NFC Mobile offrent des services pour tous voyageurs réguliers ou occasionnels, sur l’ensemble des gammes prépayées et post-payées. Compatible avec les infrastructures existantes et interopérable comme les cartes de transport sur lesquelles il s’appuie, le NFC Mobile s’intègrera parfaitement dans les applications de mobilité et le MaaS.

La croissance des usages sans contact et l’existence de solutions techniques éprouvées permettent désormais le développement rapide de ces services NFC sans contact pour les transports.